more from
Grosse Boîte

Rookie

by Catherine Leduc

supported by
/
  • Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

     $9 CAD  or more

     

  • Compact Disc (CD)

    Rookie comprend le téléchargement gratuit de l'album digital. Veuillez allouer 3 jours ouvrables pour que la version physique vous soit postée.

    Includes unlimited streaming of Rookie via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 3 days

     $12 CAD or more

     

  • Record/Vinyl

    Rookie comprend le téléchargement gratuit de l'album digital. Veuillez allouer 3 jours ouvrables pour que la version physique vous soit postée.

    Includes unlimited streaming of Rookie via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 3 days

     $14 CAD or more

     

1.
2.
04:09
3.
4.
5.
01:59
6.
03:46
7.
04:00
8.
03:42
9.
10.

about

Enregistré entre les mois d'avril et de décembre 2013 au Studio de L'Est, au lac des Piles et à la petite chapelle du Séminaire Saint-Joseph de Trois-Rivières.

credits

released 08 April 2014

Réalisation et arrangements: Matthieu Beaumont et Catherine Leduc
Prise de son et mixage: Sébastien Blais-Montpetit
Prise de son additionnelle: Matthieu Beaumont
Matriçage: Marc Thériault – Le Lab Mastering
Direction artistique: Eli Bissonnette et Catherine Leduc
Production déléguée: Nathalie Gingras et Eli Bissonnette
Design graphique: Caroline Robert
Photographie: Catherine Leduc

Catherine Leduc: voix, guitare acoustique, guitare classique, stylophone
Matthieu Beaumont: Polysix, Farfisa, Rhodes, piano, Clavinet, mélodica, stylophone, glockenspiel, percussions, harmonium, voix
Josianne Paradis: batterie, glockenspiel, voix
Émilie Proulx: basse, voix
Simon Trottier: guitare électrique, lapsteel

tags

tags: folk Montreal

license

all rights reserved

feeds

feeds for this album, this artist
Track Name: Les vieux hiboux
Les vieux hiboux chantent dans le noir
Les vieux hiboux sortent tard le soir

Ils s’appliquent à protéger le mystère
En évitant les sources de lumière
Qui dit-on auraient de ces effets pervers
Affadissant les couleurs
Si on s’expose à toute heure

Les vieux hiboux détournent la tête
Les vieux hiboux quittent la planète

Ils font le plus beau des spectacles nocturnes
Des routines d’ombres chinoises dans la pleine lune
Ni pour la gloire ni pour rien ni pour personne
Juste pour se rappeler
La chance qu’ils ont de voler
Track Name: Houston
Nous n’avons pas de problème
Ni toi ni moi
Nous ne savons même pas c’est quoi
Car tu vois
Le feu au creux de nos mains
Vaut bien des pouvoirs surhumains

Houston

Nous avons le temps à prendre
Au cas par cas
Les lendemains qui déchantent
Ne faussent pas
Les kilomètres au compteur
Ne sont pas gage de bonheur

Houston

Il n’y a pas que la chance
Quand on y pense
Il y a comment on s’élance
Et l’on reçoit
Le mouvement naît à l’intérieur
Et ne s’apprend pas par cœur
Track Name: Vendredi Saint
Tu attendras ta résurrection
Tu l’attendras longtemps
Aux frontières de ton imagination
Au sortir du carcan

Le printemps te donnera moins de frissons
L’hiver sera moins blanc
Tu chercheras en vain dans les bourgeons
Ta souplesse d’antan

Tu ne les verras plus de la même façon
Les vieux qui se ramènent
Tu écouteras la même chanson
Avec d’autres antennes

Tu tomberas sur ta tête en te perdant
Au rayon des aubaines
Tu paieras le prix crédit ou comptant
Mais tu paieras quand même

Tu attendras ta résurrection
Tu l’attendras longtemps
Track Name: Il faut se lever le matin
Nos conversations en cul-de-sac
Quand le non-dit ne nous dit plus rien
Quand la beauté ne parle plus
Elle non plus que de choses plates

Pourquoi ne sommes-nous pas les meilleurs ?
Il me semble que c’est à peu près l’heure
Il ne réside pas là ton bonheur
Ne te l’ai-je pas déjà chanté d’ailleurs ?

Tu voudrais scorer plus souvent
La mettre dedans la balle qui rebondit
Qu’on le reconnaisse ton talent
L’avaler la pilule qui guérit

Si la balle ne roule pas pour nous autres
Ce n’est pas question de chance ni de faute
Il faut se lever le matin
Pour le reste je n’en sais toujours rien
Track Name: Rookie
Raides et mal dans cette position
Dans laquelle nous figions lentement

Nous avions tout juste à peine trente ans
C’était déjà la fin du commencement

Nous manquions de souplesse et de style
Mais ce n’était pas faute d’étirements

L’entraînement de plus en plus violent
Eut raison des plus forts et des plus grands

Et du rookie
Et du rookie retiré avant son temps
Track Name: Préambule
Comme la neige de mi-octobre
T’arrives pas toujours à tes fins
Tu tombes mais ne restes pas au sol
Tu tomberas à nouveau demain

La nature décide au final
Que tu le veuilles ou non
Ça te fait mal

Comme la neige qui s’accumule / Et endort les animaux
Tu sais pas quoi faire de ta peau / Les heures défilent tu spécules
La glace gèle mais elle te brûle / Tu confonds le froid le chaud
Elle se resserre comme un étau / Ce n’est que le préambule

La nature décide au final
Que tu le veuilles ou non
Ça te fait mal
Track Name: Pee-Wee BB
Au jeu du plus fin
Je perdrai toutes les manches
C’est du mauvais bord que je penche
Je ne suis pas de taille
Ça tu le sais anyway
Je joue défense Pee-wee BB

J’ai beau travailler dans les coins
Rouler ma boule
Mon style n’est pas au point
Tout mon jeu en découle

Trop souvent
Égale à moi-même
Je ne fais peur à personne

Au jeu du plus fin
Tu gagneras toutes les manches
Tu cours toujours dans le bon sens
Tu n’es pas de taille
Ton coach le sait anyway
De l’or en barre sur le marché

Tu traverses le terrain
Entraîné par la foule
Et quand tu crées des vagues
Elle répond par la houle

Simplement
Égal à toi-même
Tu n’as peur de personne
Track Name: Polatouche
Tu apprivoises les polatouches
Comme on enfreint un règlement
Un Polaroïd sous la douche d’éloges
Pour fixer le moment

Comme dans tes rêves d’haltérophile
Tu places la barre à hauteur d’ogre
Fort comme un bœuf mais malhabile
On dira que ça vaut ce que ça vaut

Tu apprivoises les polatouches
Comme on célèbre ses six ans
Du gâteau de fête autour de la bouche
Souvent toi-même tu te surprends

Et tu le portes à bout de bras
Le poids de tes idées de grandeur
Les passions que tu ne soulèves pas
Te pèseront longtemps sur le cœur

Motricité fine ou rugueuse
Ça n’influence pas la touche
Motricité fine ou grossière
Ça ne définit pas la touche
Track Name: Que la logique passe son tour
Des hauts sommets
Ne pourras-tu que redescendre ?
Le jour venu
Choisis de te laisser surprendre
Laisse-toi prendre
Par le vent
Par son souffle
Par les jeux qui t’appellent
Les surprises seront telles

T’avais jamais rien vu avant
T’avais jamais rien vu

Avoue ça te fait peur
De perdre la balance
Deux roues dans le vide
Et personne aux commandes
Ouvre-les
Tes yeux
Le long de la descente
Et au milieu
Laisse-toi suspendre

T’avais jamais rien vu avant
T’avais jamais rien vu

Au moment même
Où tu ne touchais plus à rien
Pas plus aux bas-fonds
Qu’aux cimes vertes des grands sapins
Oh c’est là
Qu’elles ont pris
Tes racines
Dans l’espace souverain
Dans l’espace plus grand que nature

Car l’espace déjoue les structures
Et de ça tu en es sûre

Parce que dans le vide
Survient l’apesanteur
Quand la logique passe son tour
Les surprises ne sont que meilleures

Parce que dans le vide
Survient l’apesanteur
Quand la logique prend son trou
Les surprises sont toujours à l’heure
Track Name: Ouvre ton cœur!
Tu prends des marches au hasard
De tes écarts de conduite
Tu comprends tôt ou tard
Que les carottes sont cuites

Tes vieux projets à bout de souffle
Dans le froid qui recommence
La boucane sort de ta bouche
Les oreilles veulent te fendre

Ouvre ton cœur !
Et respire
L’automne
La vie qui change
Chante !

Tes trente ans qui te rattrapent
Tes quarante qui t’attendent
Tes printemps qui te happent
Et tes automnes qui te hantent

Ton bonheur à cheval
Sur un chien pas dompté
Les aurores boréales
Qui sont jamais pour toi

Ouvre ton cœur !
Et respire
L’automne
La vie qui change
Chante !